Quel est le coût des obsèques ?

cout des obsèques

En général, l’organisation des obsèques doit avoir lieu dans les six jours qui suivent le décès, sans compter les jours fériés et les dimanches. Avec les frais d’obsèques qui peuvent facilement grimper, la meilleure décision serait de les anticiper. Plusieurs solutions existent pour financer ses funérailles de son vivant et ainsi soulager financièrement ses proches à un instant délicat pour eux d’un point de vue psychologique : l’épargne, l’assurance obsèques ou encore l’assurance vie par exemple.

Les coûts des funérailles en France

Il a été constaté une hausse du budget mobilisé par les Français pour les obsèques suite à différentes études. Entre 2011 et 2016, cette hausse était de 13 %. Dans le cas d’une personne inhumée hors caveau et concession, le prix moyen des obsèques est passé de 3 098 € à 3 500 €. Toujours selon ces différentes études, il serait dépensé par les Français en moyenne entre 2 500 € et 4 000 € pour l’organisation des funérailles. En ajoutant le coût du caveau, de la concession ou encore de l’emplacement au colombarium, on estime le coût moyen des obsèques à 4 000 €.

Comme exemple des éléments entrant dans le coût total, on a la présentation du corps qui peut revenir en moyenne entre 500 € et 1 200 €. Le cercueil et les différents accessoires coûtent en moyenne entre 700 € et 3 200 €. Pour le transport du corps ou convoi et de cérémonie, la dépense moyenne est entre 500 € et 6 000 €. En ce qui concerne l’inhumation ou la crémation, entre 800 € et 2 700 € sont dépensés en moyenne.

Ces différentes sommes peuvent varier selon les prestations et du lieu de la cérémonie. Pour un enterrement, le total des dépenses en Île-de-France (entre 4 950 € et 7 530 €) serait donc supérieur au total des dépenses en province (entre 1 980 et 6 090 €). Par contre, pour une crémation, les frais oscillent entre 2 340 € et 6 270 € en région parisienne. Pour ce qui est de la province, on a entre 2 670 € et 4 190 €.

Les prestations obligatoires et facultatives qui rentrent dans le coût d’enterrement

Souvent, les proches des défunts n’ont aucune idée des frais définis comme obligatoires et facultatifs. Aussi, le contexte de décès n’incite pas ces derniers à la réflexion et à la prise d’information. Ce qui est tout à fait compréhensible étant donné qu’ils sont assommés par l’épreuve.

Les cercueils sont choisis sans prêter attention aux prix, les soins esthétiques sont acceptés même s’il n’est pas question d’un cas accident ou de longues maladies. Dans certains cas, un monument funéraire conçu dans des matériaux nobles tels que le marbre et le comblanchien sont privilégiés. Tous ces choix non réfléchis peuvent faire monter la facture totale à plus de 10 000 €.

Ces personnes ignorent qu’il y a des prestations obligatoires définies par la loi à cause de leur état d’esprit. On distingue par exemple le fait que le cercueil doit être équipé de 4 poignées, d’une plaque d’identité et d’une garniture biodégradable. Il y a aussi la location d’un corbillard avec chauffeur et une urne cinéraire. Hormis ces prestations, toutes les autres qui sont proposées ne sont pas obligatoires.

Ces prestations facultatives sont : les annonces nécrologiques, les porteurs, les ornements, les soins de conservation (entre 200 € et 400 €), les pierres tombales, les faire-part (entre 70 € et 170 € pour 50 impressions) et les capitons. Il peut arriver que les pompes funèbres proposent des équipements et des accessoires divers du cercueil, la toilette mortuaire, l’habillage, les gerbes de fleurs, etc. c’est dans l’objectif d’éviter ces dérives que beaucoup de Français souscrivent aujourd’hui à un contrat d’assurance obsèques de leur vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *