Les bienfaits du yoga pour les séniors

Notez cet article

Le yoga, une pratique dynamique et en vogue, faite exclusivement pour des jeunes gens souples et plein d’énergie ? En aucun cas ! Et pire que ça, ce serait très dommage et restrictif de le croire. Le yoga a cela de formidable, entre autres, qu’il peut être pratiqué à tout âge. Et à chaque tranche de vie, cette discipline a quelque chose à offrir. Passé 50 ans, on se rend compte de la richesse de son existence, mais on s’aperçoit également que notre véhicule, notre corps, commence à avoir de nouvelles problématiques. Douleurs au dos et aux articulations, perte de l’équilibre avec les risques de chutes que celle-ci entraîne et qui peuvent avoir de graves conséquences, difficultés de concentration ou encore, parfois, symptômes dépressifs. La pratique régulière du yoga, avec ses postures, ses techniques respiratoires, ses exercices méditatifs et son apprentissage de la relaxation, est sans aucun doute une aide précieuse pour aborder les années de la sagesse dans un corps plus confortable et un esprit plus serein.

Les bénéfices physiques du yoga pour les séniors

Avec les années, le tonus et la souplesse du corps ont tendance à se dégrader. La posture s’affaisse, et les mouvements quotidiens laissent davantage place à la position assise et à la sédentarité. Conséquences : le dos petit à petit fait de plus en plus souffrir, les gestes les plus simples deviennent plus difficiles à effectuer, et les articulations semblent se verrouiller. Travailler sa tenue posturale, se redresser, ouvrir ses épaules et sa cage thoracique pour mieux respirer, mobiliser ses articulations et étirer en douceur les muscles de ses membres sont des exercices indispensables pour un sénior qui veut vieillir en bonne santé physique. Et justement, les postures de yoga ciblent toutes ce travail de redressement de la colonne vertébrale, d’ouverture et d’allongement. Mais les bienfaits physiques ne s’arrêtent pas là. Car de nombreuses postures permettent d’agir bénéfiquement en profondeur, sur les organes internes et la circulation sanguine. Le fonctionnement digestif et le retour veineux qui tournent souvent au ralenti avec l’âge seront donc idéalement stimulés pour entretenir efficacement le confort interne. Enfin, le yoga fait aussi la place belle aux équilibres dans le travail du corps. Et on sait combien maintenir son sens de l’équilibre est indispensable pour éviter les chutes qui sont, chaque année en France, la première cause de décès accidentel chez les séniors.

Les bénéfices pour le cerveau du yoga pour les séniors

Comme tout le reste du corps, le cerveau subit le temps qui passe et s’use. Cela se traduit par une diminution des capacités de concentration et de mémorisation, une baisse de la vigilance générale, et un temps de réactivité augmenté. Or de nombreuses études ont démontré qu’une pratique régulière du Hatha Yoga (un yoga doux basé sur des postures simples non enchaînées, des exercices de respirations, de visualisations, et de la relaxation) améliorait nettement les facultés cognitives des séniors. Les tests ont clairement mis en évidence une augmentation de la précision quant à la prise d’informations et à la mémorisation de ces dernières.

Les bénéfices psychologiques du yoga pour les séniors

C’est un fait qu’il faut accepter de regarder en face, même si cela dérange : nos séniors, souvent et malheureusement seuls et isolés, sont de plus en plus soumis à la dépression ou, sans aller jusque-là, à une forme de tristesse vague mais constante, une mélancolie qui empoisonne aussi certainement que vicieusement les années pourtant riches et belles d’expériences qui leur restent à vivre. Or là encore, des études ont démontré l’impact positif du yoga, et notamment du Yoga Iyengar, un yoga très postural, sur le moral et la santé émotionnelle de nos aïeux. En se concentrant sur soi, en faisant taire les pensées parasites, on augmente en effet significativement le taux sanguin d’un neurorégulateur qui agit directement sur le système nerveux. Résultat : moins de sensibilité au stress, et une humeur plus au beau fixe et surtout plus stable. Sans compter une amélioration notable de la qualité du sommeil, et ça aussi, ça joue de façon déterminante sur la façon dont on vit ses journées.

Enfin, participer à un cours de yoga collectif permet au sénior d’entretenir sa vie sociale, de sortir et de rencontrer de nouvelles personnes. Car si le yoga est une pratique fondamentalement intérieure, elle n’en est pas moins fondée sur l’ouverture aux autres. Et plus que jamais, les séniors d’aujourd’hui ont besoin de garder ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *