Diaphragme contracté/plexus solaire bloqué : comment les détendre ?

diaphragme bloqué

Localisé au-dessus des poumons, le diaphragme représente le principal moteur de la respiration. Par jour, ce muscle se contracte et se relâche en moyenne 18000 fois afin d’assurer l’oxygénation du corps. Pour différentes raisons, il arrive que ce muscle présente des crispations. Ces dernières impactent directement le plexus solaire qui se trouve bloqué altérant ainsi la respiration. Ce blocage peut être traité par des professionnels qui usent de méthodes spécifiques. Découvrez dans cet article les techniques pour débloquer le diaphragme et le plexus solaire.

Quelles sont les causes d’un diaphragme bloqué ?

 

Les causes du blocage du diaphragme sont nombreuses. Les plus fréquentes sont entre autres :

  • le choc émotionnel : il résulte des situations tragiques comme la perte d’un proche, un accident. L’accumulation de ses différents traumatismes émotionnels contribue au blocage du diaphragme ;
  • le stress : les tensions et les pressions du quotidien ont tendance à stimuler la contraction du diaphragme ;
  • le sport mal exécuté : si vous réalisez une activité physique qui demande de fournir beaucoup d’énergies (la musculation), vous exposez votre diaphragme au blocage ;
  • la posture : le fait d’adopter une mauvaise position au bureau ou le fait de s’assoir trop longtemps agit directement sur le diaphragme, ce qui peut occasionner une contraction.

La difficulté de respiration occasionne un malaise profond qui impacte aussi bien le psychique que le physique. Pour cela, il s’avère nécessaire de libérer au plus vite cet organe afin de profiter d’un mieux-être.

Quels sont les symptômes d’un diaphragme bloqué ?

Le problème de diaphragme noué touche un grand nombre de Français qui n’en ont pas conscience. Les symptômes les plus communs pour détecter cette maladie sont entre autres :

  • un malaise au niveau du plexus solaire : considéré comme le carrefour de l’organisme, le plexus solaire contrôle le système nerveux, les intestins, le réseau sanguin artériel et bien d’autres organes. Pour fonctionner, il a besoin du diaphragme qui se charge de le masser à tout instant. Ainsi, le blocage du diaphragme occasionne un défaut de massage qui entraine la raideur du plexus solaire. Cette contraction va engendrer une profonde douleur dans l’organisme ;
  • une douleur dorsale : le diaphragme a un lien direct avec les côtes et la colonne vertébrale. Ainsi, dès qu’il est noué, il exerce une forte pression sur ces muscles, ce qui occasionne le mal de dos ;
  • une douleur sur le cœur : pour son fonctionnement, le cœur nécessite du sang riche en oxygène. Ce sang est pompé et envoyé vers les organes du cœur par le diaphragme. Le blocage de celui-ci engendrera une forte tension sur le cœur, ce qui occasionnera un grand malaise ;
  • des difficultés à digérer : le bon fonctionnement du diaphragme favorise la progression des aliments dans le corps et l’évacuation des déchets. Par contre, la survenue d’un nœud engendre directement des problèmes digestifs dus au défaut de circulation des aliments ;
  • une fatigue chronique : vos différentes cellules organiques ont besoin d’être régulièrement oxygénées afin de produire de l’énergie. Cependant, dès qu’un blocage survient, le défaut d’oxygénation empêche la production de molécules énergétiques, ce qui crée la fatigue.

Comment débloquer le diaphragme ?

débloquer un diaphragme

Si vous en avez marre d’avoir un diaphragme contracté, il existe différentes solutions toutes simples pour vous libérer. Celles-ci ont rapport avec la rééducation de la respiration. Différentes des méthodes classiques de déblocage du diaphragme, ces techniques modernes présentent des résultats efficaces et durables. Elles sont considérées par beaucoup de coach en respiration comme les meilleures techniques pour bien respirer 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

La respiration abdominale

Facile à exécuter, la respiration abdominale permet de détendre efficacement le diaphragme. Pour la réaliser, vous aurez à :

  • vous allonger et relâcher vos muscles ;
  • mettre une main sur la poitrine et l’autre sur le ventre ;
  • inspirer environ pendant trois secondes par les narines ;
  • couper la respiration pendant deux secondes ;
  • expirer profondément par la bouche sur six secondes ;
  • couper votre respiration pendant deux secondes environ.

La respiration diaphragmatique

La respiration diaphragmatique est parmi les techniques les plus appréciées en raison de son efficacité. Se déroulant entre 5 et 10 minutes, elle assure un meilleur gonflement et une excellente libération des poumons, ce qui améliore l’oxygénation des organes vitaux. Pour l’exécuter, vous devez :

  • poser une main sur votre poitrine et l’autre sur l’abdomen ;
  • inspirer lentement et profondément par le nez tout en gonflant votre ventre ;
  • expirer lentement afin de favoriser la relaxation.

La respiration thoracique

La respiration thoracique permet de corriger un dysfonctionnement psychique ou physique et d’améliorer l’état émotionnel. Pour l’effectuer, vous devez :

  • vous tenir droit debout ou en position assise ;
  • inspirer et gonfler légèrement la cage thoracique ;
  • expirer de sorte à libérer complètement les poumons et relâcher la cage thoracique.

Il est important de savoir que vous devez éviter de forcer la respiration ou de réaliser une respiration profonde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *