Cuisine PMR : 10 points clé à respecter pour être dans les normes

cuisine PMR

Selon les professionnels de l’accessibilité, plus de 30 millions de personnes vivant aux États-Unis doivent utiliser un fauteuil roulant ou une marchette. Cela crée un challenge lors de la conception d’une maison car les PMR (personnes à mobilité réduite) aspirent à y vivre confortablement, à être auto-suffisantes et indépendantes. Lors de la création d’une cuisine accessible aux PMR, on devra donc prendre en considération 10 paramètres principaux afin d’assurer le plein usage de celle-ci.

  1. Déterminez les besoins exacts de la personne qui va utiliser la cuisine. Vous devez vous assurer que la cuisine est adaptée aux besoins spécifiques de la PMR.
  2. Dans le cas d’une différence de hauteur entre la cuisine et les pièces voisines, installez une rampe en pente douce aux entrées.
  3. Assurez-vous que les entrées soient assez larges pour permettre le passage d’un fauteuil roulant sans encombre.
  4. Installez une poignée de porte à levier. Il est recommandé que la force nécessaire pour ouvrir ou fermer une porte ne dépasse pas les 2 kg.
  5. Garantissez suffisamment d’espace libre au sol. Faire tourner un fauteuil roulant nécessite davantage d’espace.
  6. Disposez tous les appareils électroménagers à une hauteur accessible en fauteuil roulant.
  7. Placez des dessertes qui ne soient pas trop élevées, afin qu’elles puissent être faciles d’accès depuis un fauteuil roulant. Assurez-vous aussi de disposer de suffisamment de place en dessous pour les genoux de l’utilisateur.
  8. Isolez les tuyaux d’eau chaude sous l’évier, afin que la PMR ne se brûle pas lors de son utilisation.
  9. Les armoires et les étagères devront être installées à une hauteur convenable, pouvant être atteintes facilement depuis un fauteuil roulant. On pourra trouver une alternative intéressante dans l’installation d’étagères réglables, permettant si nécessaire, leur abaissement à un niveau abordable.
  10. Installez toutes les prises de courant, interrupteurs, thermostats et autres contrôles, à au moins 40 cm du sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *