Comment réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les seniors ?

Comment réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les seniors ?
Notez cet article

Infarctus ou accident vasculaire cérébral, les maladies cardiovasculaires figurent parmi les causes de mortalité les plus fréquentes après le cancer. Sédentarité, cholestérol, hypertension artérielle, tabagisme, en changeant vos habitudes de vie, vous pouvez agir sur certains facteurs de risque. Le point dans cet article.

Le réveil sonne ! La journée démarre en trombe. Après un petit-déjeuner (pas toujours équilibré) pris sur le pouce, on monte dans notre voiture pour effectuer les quelques kilomètres qui nous séparent du travail. Après 30 minutes dans les embouteillages, s’ensuit une longue journée au travail, ponctuée de périodes de stress. Enfin, arrivé à la maison, on n’a plus qu’une seule envie : s’installer devant la télévision. Et c’est à ce moment que l’on se dit qu’il serait bien de se remettre au sport. Mais on verra demain… ou la semaine prochaine. Au final, on repousse les bonnes résolutions et les baskets restent au placard.

Vous vous reconnaissez dans cet exemple ? Métro-boulot-dodo, soumis à un rythme de vie effréné, nous oublions de prendre soin de notre santé, jusqu’à ce que l’inévitable se produise. Or, nous pouvons agir sur de nombreux facteurs de risque.

Lutter contre la sédentarité

Mauvais temps, manque de condition physique, toutes les excuses sont bonnes pour privilégier la voiture comme moyen de transport. Bénéfique pour le système cardiovasculaire, le sport contribue à lutter contre l’hypertension artérielle et favorise la perte de poids. Inutile de vous lancer dans la compétition ! La pratique d’un sport d’endurance comme la course à pied, la natation, le vélo ou la marche nordique 2 à 3 fois par semaine pendant 30 à 45 minutes suffit à réduire les risques. Vous manquez de temps ? Optez pour les transports en commun et parcourez quelques stations à pied. Au bureau ou dans votre immeuble, délaissez l’ascenseur au profit des escaliers.

Arrêter de fumer

Véritable fléau, le tabac augmente considérablement le risque de développer une maladie cardiovasculaire. La fumée renferme des substances toxiques pour les artères, qui accélèrent le dépôt de mauvais cholestérol. En masquant le goût naturel des aliments, le tabac va vous pousser à consommer davantage d’aliments riches en sel et en sucres. Un cocktail très néfaste, car plus les facteurs de risque s’accumulent, plus le risque d’être victime de maladie cardiovasculaire augmente !

Bonne nouvelle : il n’est jamais trop tard pour commencer un sevrage tabagique ! Quel que soit votre âge, vous en ressentirez immédiatement les bénéfices.

Modifier ses habitudes alimentaires

L’excès de cholestérol, tout comme l’obésité, font partie des facteurs de risque. À partir d’un certain âge, la graisse va avoir tendance à s’accumuler. Pour réduire les facteurs de risque cardiovasculaire, suivez ces quelques conseils diététiques :

  • limitez votre consommation de graisses, en privilégiant les poissons et les viandes maigres comme la volaille ;
  • éliminez autant que possible les plats préparés de votre alimentation, trop riches en graisses, sucres et sel ;
  • réduisez les grignotages ;
  • consommez des fruits et légumes chaque jour ;
  • remplacez le beurre par de l’huile d’olive (bien que le régime paleo ne soit pas d’accord sur ce sujet, le beurre ayant aussi de nombreux bénéfices ) ;
  • diminuez votre consommation d’alcool.

Arrêter de fumer, bouger davantage, consommer moins de sel et de graisses… quelques changements dans vos habitudes de vie suffisent pour éviter la prise de médicaments et réduire significativement le risque d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire. Vous n’aurez par contre aucune emprise sur certains facteurs comme l’âge, le sexe ou l’hérédité, c’est pourquoi il est conseillé d’effectuer une consultation de dépistage annuelle chez son médecin dès l’âge de 55 ans. Mieux vaut prévenir que guérir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *