Comment choisir son assurance obsèques ?

choisir une assurance obsèques

Préparer les obsèques d’un ami proche ou d’un parent n’est pas toujours une tâche facile, surtout quand il s’agit d’une mort tragique ou imprévisible. Cela a également un coût financier important face auquel les proches n’ont pas toujours les fonds nécessaires. Souscrire une assurance obsèques permet de soulager financièrement sa famille qui aura déjà la charge d’organiser les funérailles. En effet, entre la réservation de la place au cimetière, les différentes invitations à l’enterrement et surtout la réception des invités, il y a de quoi solliciter de l’aide. À cet effet, certaines assurances obsèques, une fois souscrites, se chargent entièrement du déroulement des évènements. C’est une sorte d’arrangement dont s’occupe principalement le défunt avant sa mort, pour soulager ses proches après sa disparition. Il n’est pas rare de faire face, suite à la mort d’un parent ou d’un proche, à de nombreux problèmes surgir.

Pourquoi souscrire une garantie obsèques ?

Plusieurs raisons sous-tendent la volonté de certaines personnes à souscrire à une garantie obsèques.

Comme indiqué précédemment, le coût des obsèques est relativement important. En souscrivant une assurance obsèques, la personne anticipe le financement de ses funérailles et ne laisse pas cette charge à ses proches.

Étant donné que personne ne connaît avec précision le jour de sa disparition, de nombreuses personnes préfèrent également épargner à leurs proches le stress causé par l’organisation des funérailles en souscrivant une convention obsèques en plus de l’assurance.

En effet, en raison de la situation géographique de certains membres de famille qui sont dans la plupart des cas éloignés les uns des autres, il est souvent difficile de trouver un consensus en ce qui concerne l’organisation des funérailles du défunt. Pour cela, le futur défunt a la possibilité d’organiser lui-même, dans les moindres détails, ses obsèques et ceci bien qu’étant encore vivant, dans le but de s’assurer du respect de ses dernières volontés.

souscrire assurance obsèques

Les différents types de contrats d’assurance obsèques

Il existe généralement deux types de contrats d’assurance obsèques : les contrats en capital et les contrats en prestation

Les contrats en capital

Dans ces types de contrats, l’assuré souhaite laisser à un bénéficiaire, qui peut être soit un opérateur des pompes funèbres, soit un membre de la famille, les ressources financières nécessaires pour l’organisation de ses obsèques.

Le bénéficiaire peut utiliser à sa convenance, les fonds laissés à sa disposition dans le cas où l’assuré ne préciserait pas l’essentiel des prestations inhérentes à l’organisation de ses obsèques (la nature de la cérémonie : incinération ou ensevelissement… etc.)

Les contrats en prestation

Dans ces types de contrats, l’assuré souhaite non seulement financer ses obsèques, mais aussi les organiser de façon très précise. De ce fait, il choisit un prestataire de service funéraire à qui il précise parfois à travers une fiche qu’il remplit, les prestations qu’il souhaite avoir lors de ses funérailles. Le prestataire lui propose alors un devis, présentant le montant total exact que coûtera l’organisation des funérailles telle qu’il la souhaite.

Le type de cotisation

Dès que lors que l’assuré a choisi le type de contrat qui lui correspond, il a la possibilité d’opter parmi les trois catégories ci-dessous, le mode de payement de ses cotisations

cotisations assurance obsèques

Cotisation unique

Il est possible pour l’assuré, lorsque ses moyens le lui permettent, de payer en un seul versement, le montant de son contrat. Ceci est généralement plus adapté pour les personnes d’un âge déjà avancé.

Cotisations temporaires

Ces types de cotisations offrent la possibilité à l’assuré de payer de façon périodique, soit de façon mensuelle, trimestrielle ou semestrielle, le montant de son contrat. Ceci lui permet ainsi d’étaler ces payements sur une période pouvant aller de 5 à 20 ans.

Cotisations viagères

Calculés en fonction de l’âge de l’assuré et du montant du capital, ces types de cotisations sont payés à vie, c’est-à-dire jusqu’à ce que l’intéressé ne meure. Elles ne sont pas vraiment recommandées lorsque l’assuré est encore jeune. En effet, elles peuvent lui revenir plus cher que le montant réel de l’organisation des obsèques.

À quel âge souscrire une assurance obsèques ?

Il n’y a pas d’âge fixe prévu pour souscrire à une assurance obsèques, mais ce qu’il faut savoir, c’est que le montant de la cotisation augmente en fonction de niveau de vieillesse. Plus vite vous souscrirez, moins vous paierez en cotisation. Toutefois, il est recommandé de faire cette souscription entre 50 et 55 ans. Ainsi, une cotisation de type unique ou temporaire serait beaucoup plus abordable. Par ailleurs, entre les 70 et 80 ans, il est recommandé d’opter pour une cotisation viagère.

Quels bénéficiaires choisir pour son assurance obsèques ?

L’assuré a la possibilité de choisir un ou plusieurs bénéficiaires pour son assurance obsèques. Soit une entreprise de pompes funèbres, soit un héritier ou tout simplement, un proche. Le choix du ou des bénéficiaires se fait en fonction du type de contrat auquel l’assuré souscrit.

De ce fait, s’il souscrit à un contrat en capital, il peut désigner un héritier ou un proche comme étant le bénéficiaire. Il est recommandé d’être le plus précis possible en mentionnant les noms et prénoms, la date de naissance, de même que le contact de la personne qu’il choisit pour être le bénéficiaire.

Dans le cas où l’assuré aurait opté pour un contrat en prestation, il est recommandé de choisir une entreprise de pompes funèbres afin d’être sûr que ses dernières volontés seront respectées. Toutefois, il devra informer les membres de la famille de son choix afin que ses derniers puissent veiller à ce que l’entreprise des pompes funèbres honore les engagements pris avec le défunt.

L’assuré peut tout aussi bien choisir un opérateur funéraire comme bénéficiaire principal et un proche comme bénéficiaire secondaire. Ainsi, lorsque l’entreprise de pompes funéraires vient à cesser ses activités, le capital décès pourra être versé à ce proche. De même, si le capital n’est pas entièrement utilisé une fois les funérailles payées, la répartition du solde de l’assurance obsèques se fait entre les bénéficiaires secondaires ou, en absence de personnes désignées, entre les héritiers selon l’ordre de dévolution successorale.

Le délai de versement d’une assurance obsèques

Généralement, 48 heures au plus, après le décès de l’assuré, l’assureur met à la disposition du ou des bénéficiaires(s) désigné(s), le capital afin d’organiser dans le plus bref délai, les funérailles.

Cependant, certains assureurs ne versent qu’une partie du capital prévu au(x) bénéficiaire(s) afin de supporter les premières charges liées au décès. Ces derniers auront à fournir par la suite, l’ensemble des pièces justificatives à l’assureur qui à partir de ce moment, dispose de 30 jours pour verser le reste du montant du capital. Au-delà de ces 30 jours, l’assureur s’expose à un paiement de pénalités.

Retenez que la souscription à une assurance obsèques peut être d’une grande utilité lorsque l’assuré désire alléger de façon conséquente, la tâche à la famille et aux proches. En effet, organiser des obsèques nécessite beaucoup de travail et il n’est pas vraiment évident d’y arriver surtout si l’intéressé décède de façon brusque et que la famille, encore sous le choc, ne dispose pas vraiment de ressources financières considérables. Cela représente donc une alternative à ne pas négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *