8 remèdes naturels pour éviter de tomber malade cet hiver

remèdes naturels

Les températures descendent et, avec elles, notre système immunitaire est davantage sollicité pour faire face aux agressions et autres virus de l’hiver. Du mauvais rhume aux désagréments de la grippe, comment lui donner le coup de fouet dont il a besoin pour combattre les virus et éviter de tomber malade cet hiver ?

Le rhume, maladie infectieuse largement répandue

Le rhume est la maladie infectieuse la plus fréquente. Il touche l’espèce humaine depuis l’Antiquité. En moyenne, un adulte attrape deux à trois rhumes par an et un enfant, plus fragile, peut être enrhumé à raison de six à douze fois par an. Il existe plus de 200 souches virales à l’origine du rhume et, à l’heure actuelle, aucun traitement ne permet de combattre l’intégralité d’entre elles. Les antibiotiques, qui combattent et tuent les bactéries, ne sont d’aucune efficacité contre un rhume.

Chaque année, nous dépensons des sommes astronomiques pour lutter contre le rhume et ses effets. Les médicaments sont principalement destinés à nous aider à endurer la période de maladie qui va d’une à trois semaines, selon les cas. Paracétamol, sirops, sprays nasals, pastilles, lotions… tout est bon pour déjouer les effets du rhume. Il s’avère que, dans la plupart des cas, les médicaments en vente libre dans le commerce et les pharmacie ne sont d’aucune efficacité contre le rhume. En outre, certains d’entre eux ne peuvent pas (et ne doivent pas) être utilisés chez les enfants de moins de six ans.

Les scientifiques ont constaté, lors d’essais cliniques sur les médicaments contre la toux, que la réduction de la toux est associée à l’effet placebo, à raison de 85% des cas. La composante pharmacologique active du médicament ne contribue ainsi qu’à hauteur de 15% de l’apaisement de la toux chez les personnes enrhumées.

Que faire, si les produits vendus dans le commerce n’y peuvent rien contre un nez qui coule, contre des quintes de toux et contre un état fébrile ? En réalité, ce n’est pas dans l’armoire à pharmacie que se trouve la réponse, mais bien dans la cuisine ! La relation entre la santé et l’alimentation étant très étroite, certains aliments se présentent comme de véritables remèdes miracle pour soigner une toux, un rhume, un mal de gorge et même une grippe. Remèdes de nos grands-mères, de nos ancêtres et de certaines populations éloignées, voici des aliments à privilégier en cas de rhume.

Voici donc 8 remèdes naturels contre le rhume

1. Le miel brut

Non seulement le miel est un aliment naturel délicieux, mais il peut également soulager la toux et le mal de gorge. Mélangez du miel cru dans votre thé ou votre café ou prenez-le directement avec une cuillère à soupe pour vous soulager. Le miel a la capacité d’inhiber la croissance des microbes à l’origine de certaines infections. Le miel contient également des propriétés antivirales capables de réduire l’activité virale du rhume. En outre, il a été scientifiquement prouvé que le miel est à la fois un antitussif et un somnifère efficace pendant un rhume, surtout chez les enfants.

2. Le citron

Le citron, utilisé en cuisine, pressé dans un verre d’eau ou dans le thé, procure de nombreux bienfaits en cas d’état fébrile. Le citron est connu pour sa contenance en vitamine C et ses propriétés antimicrobiennes.

3. La racine de gingembre

Le gingembre est une épice particulièrement efficace contre le rhume. Il est également un puissant anti-inflammatoire qui aide à en soulager les symptômes. Les recherches les plus récentes indiquent que le gingembre est également un remède efficace contre le mal des transports, les nausées et les vomissements pendant la grossesse.

4. La réglisse

La réglisse est un puissant anti-inflammatoire. Elle peut être ajoutée au thé pour aider à combattre le rhume.

5. Les oranges

Vous souvenez-vous avoir bu du jus d’orange lorsque vous étiez malade, alors que vous étiez enfant ? Aujourd’hui, il est préférable de manger le fruit lui-même. La vitamine C que contiennent les oranges est particulièrement efficace pour prévenir et traiter le rhume. Elle constitue également un antioxydant qui aide le corps à guérir. En outre, la vitamine C peut contribuer à réduire la période durant laquelle les symptômes liés au rhume se font ressentir.

6. L’ail

L’ail confère un meilleur goût aux aliments. Il peut donc aisément être ajouté à une vinaigrette, aux soupes et aux plats mijotés. L’ail possède des propriétés antibactériennes qui aident le système immunitaire à combattre les infections. Il se révèle également efficace contre l’hypertension artérielle, les infections fongiques de la peau, les morsures de tiques et certains cancers.

7. L’échinacée

Les Amérindiens utilisent l’échinacée comme plante médicinale depuis des centaines d’années. L’échinacée est, en effet, un remède populaire contre le rhume et les infections respiratoires. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et antifongiques. Il a même été démontré qu’elle stimule le système immunitaire chez les animaux. L’échinacée peut être prise en supplément pendant l’hiver, en prévention des maladies.

8. Le poivre de Cayenne

Le poivre de Cayenne est riche en vitamine C. Il aide ainsi à soulager les frissons, les courbatures, la toux et la congestion nasale. Il est également un antioxydant et un antiseptique et se consomme très facilement dans une soupe épicée ou dans un assaisonnement de salade.

Si les aliments naturels permettant de faire face aux maladies de l’hiver sont nombreux, il est également important, en cas de rhume ou de grippe, de se reposer, de boire beaucoup d’eau, de manger sainement et de réduire sa consommation en sucres, afin de donner à son corps, un maximum de chances de retrouver l’énergie et la vitalité dont il a besoin pour lutter contre les maladies de l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *